1. Mindfulness based stress reduction (MBSR)

John Kabat Zinn a introduit le premier la pleine conscience, issue de la méditation bouddhiste dans la pratique thérapeutique pour soigner des patients cancéreux souffrant de la douleur et de troubles anxieux.

 

La MBSR est une technique thérapeutique de gestion du stress et de réduction des problèmes physiques associés au stress.

 

C’est une méthode qui entraîne à se « centrer », à poser sa conscience sur le moment présent.

 

2. Définitions selon John Kabat-Zin

« La conscience qui vient du fait de porter intentionnellement attention à l’émergence de l’expérience telle qu’elle est, en ce moment, sans la juger. C’est un engagement à accueillir le flot continu de stimuli internes et externes émergeant sans s’y attacher, en les observant. »

« Vivre en pleine attention, c’est porter attention sur l’expérience du moment présent de façon intentionnelle et sans jugement de valeur… »

« La meilleure façon de prendre soin du futur est de prendre soin du présent ».

 

Le mot conscience fait référence au mental, aux pensées et à la séparation corps-esprit, ce qui est à l’opposé de la visée de la démarche de pleine attention.

Exercer la pleine conscience est proche de la Psychothérapie Humaniste par le fait d’être présent ici et maintenant à ce qui se passe en moi, dans mon corps, mes sensations, mes sentiments et mes émotions. Ce qui permet de s’éveiller à soi-même et à son environnement.

C’est prendre le temps de s’asseoir et de ne rien faire…juste être attentif aux mouvements naturels de notre respiration.

 

Selon Jack Kornfield : « Le meilleur de la psychothérapie moderne ressemble assez à un processus de méditation en commun où le patient et le thérapeute apprennent ensemble à regarder de près ces aspects et ces dimensions du soi que le patient serait peut-être incapable d’aborder par lui-même. »

 

3. Objectifs

  • développer sa qualité de présence

  • entrainer son attention et déplier une plus grande clarté mentale

  • créer de bonnes ou de nouvelles habitudes mentales et sortir de ses automatismes

  • s’ancrer dans l’expérience du moment présent grâce à la méditation, à la respiration

  • conscientiser nos ressources inconnues et aller vers une plus grande connaissance de soi

 

4. Ce que propose la pleine conscience

  • exercer la pleine conscience est proche de la Psychothérapie Humaniste en tant qu’exercer sa vigilance à être attentif à ce qui se passe à l’intérieur de soi, à se centrer, à s’éveiller à soi-même et au monde.

  • prendre le temps de s’asseoir dans la forme juste et ne rien faire si ce n’est se glisser dans l’attention du va et vient du souffle.

  • s’arrêter tout simplement, tout en douceur.

  • prendre du recul

  • passer du « faire » à « être »

  • lâcher prise ici et maintenant

 

5. Constats

  • permettre de voir nos pensées comme évènements mentaux indépendamment de leurs contenus et leurs charges émotionnelles

  • favorise une nouvelle attitude à l’égard de ces pensées et émotions

  • permet la régulation affective

  • prise de conscience de son mode de fonctionnement

Groupe d’entraînement à la Pleine Conscience (Mindfulness)

 

  • Peur de retomber dans la dépression ?

  • Epuisement professionnel ?

  • Stress ?

  • Anxiété ?

  • Sommeil difficile ?

  • Perfectionnisme ?

  • Douleurs ?

  • Difficultés émotionnelles ?

  • prendre soin de soi?

 

Méthode psychologique de gestion des pensées et des émotions.

Qu’est-ce que la « pleine conscience » ?

C’est une méthode de gestion des émotions dysfonctionnelles par l’observation et l’acceptation de son expérience  vécue (nos sensations, nos émotions, nos pensées et nos tendances à l’action).

La « pleine conscience » nous permet de nous éveiller à la curiosité, l’intérêt et la bienveillance pour nos expériences de vie.

Elle nous permet d’apprendre à vivre et être dans le moment présent.

Elle peut être une source de détente, de calme et de sérénité.

Elle permet de se (re) découvrir et de (re)découvrir les autres et notre environnement.

Elle invite à prendre soin de Soi.

Comment fonctionne la « pleine conscience » ?

L’entraînement à la « pleine conscience » permet de nous dégager de nos réactions automatiques (« pilotage automatique ») qui amplifient notre attachement à nos souffrances.

Elle nous apprend à observer, être attentif et accueillant avec nos sensations, émotions, pensées et nos actions telles qu’elles sont et pour ce qu’elles sont.

La « pleine conscience » nous permet de repérer, d’accueillir et de nous ajuster à nos mécanismes de fuite, de distraction, de frustration, de culpabilité, de jugement…

 

« Considérez le temps que vous consacrez à la pratique méditative

comme un temps en dehors pour le « non-agir,

un temps en dehors des horloges,

un temps simplement pour être avec vous-même..."

Jon Kabat-Zinn

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now